Cultures des carottes

lundi 11 mai 2015
par  Blandine ROUGÉ
popularité : 10%

FICHE TECHNIQUE DE CULTURE AVEC LA KASSINE
La culture des carottes par étapes
Famille des Ombellifères - Daucus carota. L

En général
La carotte est assez lente à germer, du coup elle est vite concurrencée par des adventices et nécessite une attention particulière à la préparation des billons de culture. Elle est peu exigeante en compost et nécessite peu d’arrosage mais régulier, surtout en début de culture.

1- La mise en place des billons
Pour avoir de la terre à billonner, je passe d’abord avec la K6N 1 roue dans le sillon, en alternant les passages avec la sous-soleuse, le trisoc de sarclage ou le canadien.
Les billons sont montés progressivement avec la K6N « 2 roues », équipée de la billonneuse à disques. L’animal marche alors dans le sillon ; il est déporté de la Kassine grâce au régulateur ; les billons peuvent être montés en 3 ou 4 passages jusqu’à obtenir un beau billon de 80 cm de large qui sera léger et aéré. A chaque passage, la fine couche de terre remontée par les disques vient étouffer les adventices qui poussent sur le billon.
Commentaire : Je pense qu’il ne faut pas hésiter à détruire le billon nouvellement réalisé avec le vibroculteur si celui-ci est enherbé profondément, pour la remonter quelques jours (de soleil) plus tard (les herbes arrachées auront séchées).

2- La finition du billon de culture
Une fois que le billon est en place et qu’on ne veut plus l’augmenter, la destruction du faux semis se fait avec la herse étrille ou la lame sarcleuse de 80cm maintenue à la surface du billon. Le dernier passage de la herse étrille est important car il permet de nivelé la hauteur du billon en fonction de la profondeur du sillon ce qui facilite les désherbages ultérieures à la herse étrille, et installe un bon plat sur le billon pour accueillir le semis de carotte.

3- Le Semis des carottes
Le semis se fait au semoir (semoir Ebra avec un réglage de 40 par 4) et on peut semer 3 rangs par billon. On considère qu’un billon, ainsi que la distance entre 2 billons, mesure 80cm de large.

4- L’irrigation des cultures
L’arrosage s’effectue avec un asperseur (micro aspersion) pouvant couvrir 4m de diamètre (soit 5 billons de 80 cm de large contenant 3 rangs chacun). Comme on ne sème pas tous les billons à la fois, les billons non ensemencés mais arrosés bénéficieront de l’effet du faux semis. Il faut maintenir cette irrigation jusqu’à la levée (humidité constante et régulière). Ensuite, quand les graines ont germé, on passe à l’irrigation dans le sillon (goutte à goutte ou autre) ce qui permet de ne plus faire monter l’herbe sur le billon et de faire « plonger » les carottes.

5- L’entretien des cultures
Le premier désherbage peut être facile et rapide en fonction du temps que l’on aura pris pour réaliser le billon mais il sera manuel : plus il y aura eu de passages avec la billonneuse, plus les adventices seront étouffées, et, le temps permet aussi le phénomène du faux semis. Quand le plant de carotte est levé et possède de 4 à 5 feuilles, on peut passer la herse étrille sur la butte en position légère. Ça décroûte, ça arrache les petites adventices, et les carottes restent en place avec un petit coup de fouet en prime !
Pour le binage des inter billons (sillons), la K6N « 1 roue » est équipée d’1, 2, ou 3 dents plus ou moins resserrées du trisoc pour casser la croûte et tuer les adventices qui se trouvent dans le sillon. Cet entretien combiné au sous-solage des sillons tout au long de la culture, ne pourra que favoriser une bonne récolte.

Pour télécharger cette fiche culture cliquez ici


CHAÎNE VIDÉO DE PROMMATA  | 
Soutenir par un don