Cultures de l’ail

lundi 11 mai 2015
par  Blandine ROUGÉ
popularité : 8%

FICHE TECHNIQUE DE CULTURE AVEC LA KASSINE
Préparation du sol et plantation de l’ail
Famille des Liliacées - Allium sativum L

En général
Entre fin août et octobre, les cultures d’été (haricot, pomme de terre, tomate, aubergine,...) se terminent. Il est temps de préparer certains billons à hiverner et d’autres à recevoir les dernières plantations de l’année : ail, oignon blanc, échalote, fève, petit pois...

1- A la fin de l’été et début de l’automne : La préparation du sol
La destruction du billon de culture
En fonction de l’état d’enherbement et des restes de culture, on choisit de broyer la végétation, de l’arracher ou la couper. Dans tous les cas et sauf maladie, il est préférable de conserver les végétaux sur place, qui nourriront le sol en se décomposant.
Il est important d’entamer ces travaux dans de bonnes conditions d’humidité/réessuyage du sol afin d’assurer un bon émiettage de la terre et une pénétration des outils plus facile. Avec la Kassine sur deux roues, je viens détruire l’ancien billon de culture afin d’arracher les derniers végétaux et décompacter le sol pour le réveiller un peu. Selon l’enherbement, j’utilise le vibroculteur, le trisoc ou la lame sarcleuse. De toute façon il est préférable de combiner différents outils en plusieurs passages.
Le décompactage des sillons
Il s’agit d’aérer la terre entre les billons où les passages se sont succédés pendant la culture, jusqu’à la récolte. La K6N est sur une roue, dans le sillon où je passe en alternant sous-soleuse et trisoc pour souffler et décompacter le sol.
Le remontage du billon
Le billon est reconstitué à la même place avec la billonneuse à disque, on enfouit les déchets végétaux afin que ceux-ci se décomposent dans le nouveau billon bien aéré. Un passage de sous-soleuse dans chaque sillon apportera un drainage et une aération supplémentaire au sol. Les billons sont prêts à hiverner, il va s’opérer un compostage de la matière végétale en matière organique lorsque les conditions de chaleur/humidité seront favorables (automne et printemps).
Les billons repris assez tôt dans la saison (mi-juillet/mi-septembre) peuvent accueillir les plantations d’automne (mi-septembre/mi-novembre).

2- A l’automne : La Plantation de l’ail
L’ail violet et l’ail blanc se plantent plutôt en automne, ils se conservent jusqu’au tout début du printemps. L’ail rose se plantera en fin d’hiver, le rendement est moins bon, mais il se conservera bien toute l’année.
Je reprends l’ancien billon avec un outil à dents ou la lame sarcleuse ( K6N 2 roues) afin d’enlever les nouvelles adventices et je décompacte le sillon avec la sous-soleuse et/ou trisoc (K6N 1 roue). Je viens ensuite constituer le nouveau billon sur le sillon décompacté sur lequel l’animal marche en tirant la K6N 1 roue avec les disques billonneurs.
De mi-octobre à mi-décembre, je plante l’ail violet, 2 rangs sur une butte d’environ 70cm nivelée à la herse étrille. La terre doit être propre, pas trop humide ni trop riche.

3- Durant l’hiver et au printemps : L’entretien des cultures
L’ail pousse lentement tout au long de l’hiver (sauf par grand froid), ce qui ne m’empêche pas de biner (sous-soleuse/trisoc) les sillons quand le temps le permet.
Au début du printemps, la terre se réchauffe, notre Allium sativum pousse plus vite, mais les adventices aussi. Tant que les plants d’ail ne sont pas trop haut (jusqu’à 15-20 cm), on peut passer la herse étrille, pour décroûter la terre (les aulx apprécient bien) et arracher les levées d’adventices. Ensuite le désherbage se fera manuellement si nécessaire.
L’entretien des sillons (K6N 1 roue avec sous -soleuse et une ou plusieurs dents de trisoc) permet autant de limiter l’enherbement que d’assurer une bonne aération du sol et donc de le revitaliser.

4- Au début de l’été : La récolte des aulx
La récolte se fait fin juin début juillet par temps sec, quand le feuillage est à moitié desséché. On peut arracher les aulx avec la lame sarcleuse, en la passant sous les bulbes avec la K6N 2 roues et l’animal décalé au régulateur.
L’ail devra rester une ou deux journées à réessuyer sur le sol, puis sera stocké dans un endroit frais et aéré (il ne craint pas le gel).

Pour télécharger cette fiche culture cliquez ici


CHAÎNE VIDÉO DE PROMMATA  | 
Soutenir par un don