Décavaillonneuse Kassine

jeudi 28 mai 2015
par  GuillaumeCoudray
popularité : 22%

JPEG - 106.5 ko

La décavaillonneuse existait déjà pour le porte-outil MATA pour sa version MATAvigne et l’idée a été de l’adapter à la Kassine.

Un de nos formateurs à la retraite a pris l’initiative de ce projet et a fixé deux décavaillonneuses sur une barre porte outil, à l’aide de deux conjoncteurs crochaxes, pour pouvoir en modifier l’écartement pour s’adapter à la largeur des rangs. Il a installé au milieu de la barre une roue jockey de remorque pour effectuer le relevage en bout de rang, mis une dérive pour amortir la poussée latérale, et testé le tout.

JPEG - 40.1 ko

Voici son compte rendu de sa journée d’essais :
"Première difficulté rencontrée les rangs ne font pas 1m de large mais plus et sont très irréguliers (de 1.10m à 1.30m quand ce n’est pas 1.50m). La barre va être trop courte pour décavaillonner correctement des deux côtés en même temps. Donc il y a un décavaillonnage sur un côté et un débuttage de l’autre.

Sur les premiers rangs, cela se passe pas trop mal, sur terrain plat la Kassine se débrouille toute seule, il faut néanmoins être vigilant car si une souche est un peu décalée (ce qui est souvent le cas), par rapport aux autres, la Kassine est un peu « secouée » et il faut la rattraper. Dans les dévers, avec le régulateur latéral et en maintenant la Kassine pour pas qu’elle glisse vers le bas sans vraiment forcer cela se passe bien. Le seul inconvénient c’est quand il manque des souches, il faut vraiment maintenir la Kassine pour éviter de passer en dessous du cal de greffage de la souche manquante car la Kassine se retrouve trop basse et on risque d’accrocher la souche suivante.

La première séance a été un peu courte car mon bricolage de roue jockey était un peu « tendre » pour l’exercice et le terrain. A midi j’ai consolidé le système ; et j’ai rajouté avec un étrier de 25mm une dérive que Philippe avait fabriquée à l’atelier pour essayer d’amortir la poussée latérale de la décavaillonneuse sur le MATAvigne et finalement elle a bien joué son rôle sur les mouvements de la Kassine ; et l’après midi je suis reparti. Les demi-tours se faisaient assez bien, à condition de bien positionner la Kassine dans l’axe de l’articulation qui était à l’arrière, puisque j’avais une roue fixe à l’avant (ce qui n’était pas gênant). La course de relevage représentait entre 15 et 20 cm en hauteur ce qui était suffisant pour sortir légèrement les deux socs du sol.

Je peux dire que je n’étais pas mécontent du travail effectué même avec une barre trop courte le travail était correct et a bien plu au responsable du domaine. Sur les passages un peu étroits où l’on décavaillonnait des deux côtés cela le faisait assez bien. Ce qui a plu aussi c’est le temps que j’ai passé pour faire plus de la moitié de la vigne qui fait un peu plus d’1Ha (3h environ). Dans la nuit il a plu un peu mais la terre collait le lendemain dommage, j’aurais bien aimé voir le temps que j’aurais mis pour faire la vigne entièrement."

L’association salut ces essais concluants et envisage donc de continuer le développement pour ensuite proposer cet outil aux adhérents.

JPEG - 104.7 ko

Vous êtes utilisateur ? Faites nous part de votre avis sur cet outil et de la manière dont vous l’utilisez en laissant un commentaire ci-dessous. Merci !


Commentaires

Logo de A.lhopital
Décavaillonneuse Kassine
mercredi 18 novembre 2015 à 16h09 - par  A.lhopital

Bonjour,c’est une déca souslilkoff ??

Logo de alain l
mardi 9 février 2016 à 19h28 - par  alain l

En fait le problème avec ces déca,c’est bien sur leur poids !combien pour memoire ?25 kgs pièce !

Logo de alain l
jeudi 19 novembre 2015 à 11h59 - par  GuillaumeCoudray

Bonjour, oui c’est bien une Souslikoff.
Si vous en avez déjà une ou un autre modèle on peut aussi vous l’adapter pour que vous puissiez la monter sur la Kassine.

CHAÎNE VIDÉO DE PROMMATA  | 
Soutenir par un don