La Ferme de Bonzom

mardi 6 mai 2014
popularité : 9%

Le témoignage de Mike et Marion :

Dans la vallée de la Lèze, en Ariège, la ferme de Bonzom est située dans une zone de coteaux, au bout d’une route sinueuse, lovée dans les arbres et posée sur un sol argileux de type « terrefort ».
Ces lieux sont habités par Marion et Mike depuis 1993. A cette époque, le couple décide de se sédentariser à la campagne après avoir sillonné ensemble la France et l’Europe à bord du cirque « Hazzard » où il est clown pendant qu’elle chante, fait de la magie et organise les tournées. Avant de se retrouver dans cette aventure commune, ils avaient déjà bourlingué chacun de leur côté au sein de petits cirques familiaux avec roulottes et chevaux…C’était le début d’une grande histoire de traction animale.
Dès leur arrivée sur les lieux, ils ont le projet, modeste mais ambitieux, de cultiver un jardin familial et d’élever leurs enfants tout en continuant leurs activités artistiques. La surface du potager s’agrandit peu à peu avec les années et c’est en 2002 qu’ils font le choix d’une installation agricole en traction animale ; ils travaillent en bio depuis toujours mais c’est seulement en 2007 qu’ils obtiennent le label.
Sur une surface totale d’environ 20 hectares, ils développent une activité de maraîchage sur 1 hectare et demi avec 5 serres. Ils cultivent une grande variété de légumes qu’ils commercialisent par la vente directe : un marché et une trentaine de paniers toutes les semaines près de Toulouse. Des grandes cultures (lentilles, orge, tournesol, blé et féverole) prennent place sur 8,5 hectares en zone pentue et le reste est en prairie et en foin pour nourrir les chevaux.
La traction animale est utilisée essentiellement pour le maraîchage et le matériel motorisé sert pour l’entretien hivernal des terres et les grandes cultures.
La pratique de la traction animale ne date pas de l’installation agricole en 2002 mais s’est développée tout naturellement à partir du potager d’autrefois et grâce à la rencontre avec PROMMATA où Marion fût membre du Conseil d’Administration durant quelques années.
Camomille, une comtoise de 650 kg, arrive à Bonzom en 1997 déjà pleine. Elle donnera naissance à Iulli dans l’année et c’est elle qui fait, aujourd’hui, l’essentiel des travaux de maraîchage avec la Kassine : travail du sol et entretien des cultures, que ce soit en plein champ ou dans les serres.

Pour Mike et Marion, le fait de travailler en traction animale dans un projet de maraîchage permet surtout une grande qualité de vie grâce au rapport avec l’animal, le faible coût du matériel, un confort de travail sans les problèmes liés aux bruits, odeurs et vibrations et un impact positif sur la vie du sol et de la nature en général.


CHAÎNE VIDÉO DE PROMMATA  | 
Soutenir par un don